top of page

❣️ AU COEUR DE LA VIE ❣️


À tous les enfants

Que nous étions avant,

À tous les grands enfants

Que nous sommes maintenant…


Un jour sur Terre

Ici et maintenant,

Un jour sur cette Terre

Respirait une Enfant.


Elle était belle et sage

Et bonté, et courage

Car elle avait compris

L’Essentiel dans la Vie :

Chaque jour et chaque nuit

Tout au fond de son cœur

Chaque jour et chaque nuit

Une ode au Bonheur.

Elle célébrait la Vie,

Elle célébrait l’Amour

Car elle ÉTAIT Amour,

Le chérissant toujours

- Son trésor infini ! -


Cette Enfant de la Terre

Précieux fragment d’Univers

Croyait en tous ses rêves

Et elle n’avait pas peur

Car dans ses joies et peines

Elle écoutait son cœur.

Elle était Innocence

Et elle avait confiance :

Au plus profond d’elle-même

La flamme de la Vie

Telle une ritournelle

Dansait à l’Infini.


Alors pour nous aussi

Qui avons bien grandi,

Quand on se perd en route

Ou que l’on a des doutes,

Quand nos blessures d’enfant

Saignent intérieurement,

Il suffit simplement

De s’arrêter un instant

Et regarder dedans :

Au plus profond de nous

Le tout petit Enfant

Que nous étions avant

Est toujours là pour nous :

Au fond de notre cœur

Vit notre Enfant Intérieur.


Alors prenons le temps

D’écouter cet Enfant :

Il sait, il sent,

Il ressent, il pressent,

Et il nous tend ses mains

Car grâce à lui, demain,

Nous (re)trouverons le chemin :

Celui du sens de la Vie,

Celui du Sacré de la Vie.


Cette lueur intérieure

Tout au fond de notre cœur

Est une des clefs du Bonheur :

Alors connectons-nous à sa Source

Et abreuvons-nous d’Amour,

Ainsi nous aurons les ressources

Pour renaître à notre tour.


Car il existe bien des manières

Pour contacter cette lumière,

Petite flamme de bougie

Qui nous éclaire dans la nuit.

Nous pouvons choisir

De la chérir

Pour la voir grandir,

De la choyer,

De la diffuser

Et de rayonner à la ronde

Pour enchanter le Monde !

Alors remercions,

Chantons et dansons

Pour nous aussi

Célébrer la Vie

À l’Infini…! 💫

Merci 🌹


Julie, Janvier 2018



Comments


bottom of page